Posted in Autour du monde

Les temples éloignés d’Angkor

Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).
Les temples éloignés d’Angkor Posted on 16 mars 2019Qu'en pensez-vous ?
Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).

Jeudi 14 Mars 2019

Au lieu d’aller sur Battambang, j’ai finalement décidé de rester un jour de plus sur Siem Reap pour visiter des temples plus éloignés. Le temps passe vite et il faut faire des choix, j’ai envie de profiter de la côte avant de monter sur Hanoi dans deux semaines.

Je partage avec Becca un tuktuk qui nous amène dans un premier temps à Banteay Samrè. On est seules dans le temple, il y a une atmosphère particulière. J’essaye d’imaginer comment ça devait être à l’époque… Il devait y avoir de l’eau entre les différentes enceintes et certaines pierres devaient être recouvertes d’or. J’ai vu sur internet qu’il y avait des reconstitutions 3D d’Angkor Wat mais j’aimerais bien voir les autres temples également.

On reprend le tuktuk pour continuer au nord jusqu’à Kbal Spean. Il faut alors marcher 30 min dans la jungle (autant dire que je suis trempée) pour arriver au lit de la rivière où de nombreux lingams ont été sculptés. Ce sont comme des carrés de pierre qui tapissent le fond de l’eau. A l’époque il avaient été construits pour bénir les eaux avant qu’elles n’atteignent la cité royale ! Comme c’est la saison sèche la rivière est asséchée mais ça permet de bien voir les lingams et les sculptures.

Après une pause déjeuner, on reprend la route en direction de Banteay Srei. Baptisé « la citadelle des Femmes », le temple est entièrement décoré de gravures, très fines et détaillées. C’est l’un des plus beaux temples que j’ai pu voir à Angkor.

Après ces 8h de trajet et visite, je suis contente de retrouver la piscine de l’hôtel et de planifier mon séjour à Phnom Penh où je serai jusqu’à dimanche matin. Je sors uniquement pour faire des courses pour le trajet en bus du lendemain et pour dîner.

Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).

Laisser un commentaire