Posted in Autour du monde

Phnom Penh, une bonne surprise

Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).
Phnom Penh, une bonne surprise Posted on 16 mars 20192 Comments
Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).

Vendredi 15 Mars 2019

C’est le luxe ce voyage Siem Reap / Phnom Penh. Le car est à l’heure (départ 8h30) et j’ai même droit à des petits biscuits et à une bouteille d’eau.

J’arrive à Phnom Penh aux alentours de 14h30. Juste avant d’arriver au terminal, le bus passe dans une zone qui me fait penser à Castorama : Il n’y a que des boutiques de bricolage !

Après avoir posé mes affaires à l’auberge, je trouve une « cantine » pour un déjeuner tardif. Je déguste une très bonne salade de vermicelles et crevettes 🙂

Je marche ensuite jusqu’au marché central. Phnom Penh est très animé, c’est un étrange mélange de modernité et de pauvreté. Il y a des rues sans trottoir puis tout d’un coup des grands allées piétonnes avec des arbres, des bâtiments art déco à côté d’immeubles insalubres… Le trafic est assez dense dans la journée et il y a beaucoup de bruit. Je sens que je suis de retour dans un « grande » ville qui fourmille ! C’est fatiguant mais j’aime bien cette animation et ne pas savoir ce que je vais trouver au coin de la rue.

Le marché central, Psaar Thmay, est une gigantesque halle jaune. Quand il a été construit en 1937, c’était le plus grand d’Asie. On trouve de tout sur les 2 000 stands répartis en cinq secteurs : vêtements et tissus, électroménager et gadgets, épicerie et alimentation. C’est toujours aussi dépaysant de s’y promener, je ne sais pas où regarder.

Je marche ensuite jusqu’à Wat Phnom qui se trouve au sommet d’une mini colline artificielle. Il y a un parc tout autour où les Cambodgiens se promènent.

Petit passage par la poste, bâtiment jaune du 19ème siècle, typique de l’architecture coloniale.

Je passe par hasard devant un match de volley. Il n’y a que des hommes ! Et ici ça a l’air d’être du foot/volley : ils jouent aussi bien avec les mains qu’avec les pieds et la tête.

Petit arrêt au marché de nuit mais il est encore trop tôt pour qu’il soit animé.

Je continue le long des berges du Tonlé Sap qui sont aménagées en promenade. Plusieurs personnes y font du sport ce vendredi soir.

Je voudrais bien aller au cinéma mais le temps de le trouver, il n’y a plus de films avant 21h. J’erre un peu avant de décider de dîner et de rentrer à l’auberge regarder une série au lit (Casa de Papel).

Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).

2 comments

Laisser un commentaire