Posted in Autour du monde

Quand le voyage fait réfléchir

Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).
Quand le voyage fait réfléchir Posted on 16 avril 2019Qu'en pensez-vous ?
Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).

Ce voyage m’aura permis de réaliser certaines choses. C’est comme si être loin de tout ce qu’on connaît permet de mieux distinguer ce qui compte réellement pour nous. Voici mes petites révélations :

– J’aimerais passer plus de temps avec ma famille. En Asie, la famille tient une place centrale et il n’est pas rare de voir des enfants aider leurs parents dans leurs commerces. A l’aéroport d’Hanoï on a pu voir des familles entières (grand-mère, cousins, cousines…) accompagner un proche qui partait pour l’Europe. Sans aller jusque là, j’aimerais partager plus de moments avec mes proches et profiter de leur présence dans ma vie.

– À terme j’aimerais habiter près de la mer/océan et au soleil. C’est une composante importante pour me sentir bien. Je l’ai connu à Marseille et ça commence à sérieusement me manquer.

– Les amis c’est précieux ! En rencontrant beaucoup de nouvelles personnes, je réalise que les matchs amicaux sont finalement assez rares et ça me fait apprécier d’autant plus mes ami(e)s.

– Ce périple me confirme que j’adore voyager, découvrir de nouvelles cultures et des endroits incroyables, mais je ne me vois plus partir faire un tour du monde. Voyager en itinérance c’est fatiguant ! À un moment j’en ai eu marre des visites. Si je voyage à nouveau plus d’un mois, j’aimerais faire des expériences de volontariat pour rester plus longtemps à un endroit et m’imprégner de la vie locale. Ou m’accorder plus de « pauses » pendant le voyage en profitant des lieux qui me plaisent.

– J’ai eu pas mal de temps pour réfléchir à ce que j’aimerais faire. Le tourisme m’intéresse car j’aime voyager mais je ne me vois finalement pas organiser des voyages pour d’autres ! Ce que j’aime c’est me renseigner puis découvrir, expérimenter et ensuite partager sur ces expériences. Ça n’a rien à voir avec planifier, réserver, vendre… Finalement, après avoir discuté longuement avec une amie, j’ai décidé de me renseigner pour devenir scrum master (cliquer dessus pour avoir plus d’informations sur ce poste). Je veux rester dans le domaine technique/IT que je trouve stimulant mais avoir un poste qui fait appel à plus de qualités relationnelles et humaines. Maintenant que je suis rentrée je vais voir pour me former aux méthodes agiles et passer la certification.

– J’aime écrire. Je ne fais pas de la grande littérature mais c’était un plaisir de tenir ce carnet de bord pendant ce voyage. Je me suis surprise à le faire régulièrement sans que cela ne devienne contraignant. Je pense m’inscrire à des ateliers d’écriture pour apprendre des techniques et pousser plus loin mon plaisir des mots.

– Le grand plus du voyage, c’est la rencontre de personnes de différents horizons et l’ouverture d’esprit que ça engendre. En discutant avec des personnes rencontrées en chemin, j’ai découvert des concepts ou activités que j’aimerais bien tester (radical honesty, 5 rythms, cours pour devenir barrista, poterie…). J’ai aussi allongé ma liste de lectures !

En partant faire ce voyage en Asie du Sud Est, je me suis écoutée et j’ai suivi une envie profonde. C’est l’une des meilleures choses que j’ai faite. Je me sens plus forte et plus confiante qu’à mon départ, fière d’avoir osé franchir le pas et d’être partie seule 🙂

Exploratrice en herbe, je partage ici mon quotidien parisien, mes voyages et mes coups de cœur (un salon de thé cosy, une recette healthy savoureuse, une adresse à l'autre bout du monde...).

Laisser un commentaire